ASTUCES ET CONSEILS

Voici comment protéger vos plantes cultivées en mai des pucerons et des parasites

Annonce
Image : spm

Voici comment protéger vos plantes cultivées en mai des pucerons et des parasites

 

Le mois de mai est favorable à la culture des légumes du soleil comme la courgette, l’aubergine, et les tomates, mais aussi à la culture des carottes, des haricots, et des cucurbitacées comme la courge et le potiron.

Annonce

Or, pour favoriser la bonne croissance de vos plantes, il est important de protéger votre potager de tout ce qui pourrait lui nuire et impacter vos plantations et par conséquent votre récolte.

Découvrez comment protéger votre potager en mai des parasites et des maladies cryptogamiques.

Les plantes du jardin, du verger ou du potager redoutent les parasites, les gelées, mais aussi les champignons à l’origine des maladies cryptogamiques.

Pour réussir la culture de vos légumes durant le mois de mai, il est important de protéger votre potager de ce qui pourrait endommager vos plantations.

Comment protéger le potager en mai des parasites et des maladies cryptogamiques ?

Voici des astuces naturelles et économiques pour protéger vos plantes du potager des parasites et des champignons.

Potager – Source : spm

Le vinaigre blanc contre les pucerons du potager

Le vinaigre blanc est efficace pour sauver vos plantes d’une invasion de pucerons, surtout si celle-ci n’est pas très avancée.

Pour cela, préparez un anti-pucerons naturel en mélangeant 5 cuillères à soupe de vinaigre blanc avec 2 litres d’eau.

Transvasez votre préparation dans un spray et vaporisez sur vos plantes, de préférence le soir, afin de ne pas brûler le feuillage de vos plantes. Faites également attention à ne pas utiliser trop de vinaigre.

Un surdosage pourrait en effet nuire à vos plantes. Notez que l’odeur forte du vinaigre est également efficace pour éloigner les fourmis.

Le marc de café pour éloigner les limaces du potager

En plus d’être un bon fertilisant pour les plantes, le marc de café est efficace pour éloigner les limaces, les escargots, mais aussi les pucerons et les fourmis de vos plantes.

Pour cela, il suffit de saupoudrer un peu de marc de café au pied de vos plantes potagères. Notez que les coquilles d’œufs sont également un bon répulsif pour les gastéropodes.

Écrasez les coquilles d’œufs en petits morceaux et répandez-les autour de vos plantes du potager pour éloigner les limaces et les escargots.

Éloigner tous les insectes ravageurs du potager avec l’ail ou le savon noir

Feuilles des plantes infectées – Source : spm

Pour protéger votre potager de tous les parasites et nuisibles qui peuvent le ravager, vous pouvez utiliser différents produits naturels et écologiques comme le purin d’orties, mais aussi le savon noir et l’ail.

Vous pouvez par exemple mélanger un peu de savon noir avec de l’eau, afin de préparer un insecticide efficace contre les araignées rouges, mais aussi les pucerons.

Pensez également à préparer une décoction d’ail, afin de chasser les acariens, les chenilles et les pucerons. Pour cela, hachez 10 gousses d’ail et mettez-les dans une marmite avec 5 litres d’eau.

Portez à ébullition votre mélange et laissez agir pendant 20 minutes, en gardant un couvercle sur la marmite. Laissez ensuite votre préparation refroidir et filtrez-la à l’aide d’un tamis ou d’un tissu fin.

Vous n’aurez plus qu’à verser votre décoction dans un contenant. Pulvérisez ensuite votre insecticide naturel sur le feuillage des plantes malades, à l’aide d’un pulvérisateur. Pour plus d’efficacité, utilisez ce traitement curatif jusqu’à 4 fois par jour, tous les 3 jours.

Notez que la décoction d’ail peut également être utilisée pour prévenir la fonte des semis, en l’utilisant comme eau d’arrosage.

L’ail et le bicarbonate de soude pour protéger les plantes du potager des maladies cryptogamiques

L’ail contient du soufre qui agit non seulement contre les parasites, mais qui est également efficace pour lutter contre les maladies cryptogamiques du potager, mais aussi du verger.

En effet, la décoction d’ail peut être utilisée pour traiter le mildiou, l’oïdium, la cloque du pêcher et de la vigne, la rouille, ou encore la pourriture grise des fraisiers.

Traiter les plants de tomate – Source : spm

Le bicarbonate de soude est également très efficace pour prévenir les maladies fongiques qui peuvent toucher vos plantes potagères, comme le mildiou et l’oïdium qui affectent par exemple les plants de tomates.

Pour protéger vos plantes des champignons à l’origine des maladies cryptogamiques, mélangez 4 cuillères à café de ce fongicide naturel avec 4 litres d’eau.

Transvasez votre préparation dans un spray et vaporisez sur le feuillage des plantes. Faites attention à ne pas doser le bicarbonate de soude en excès afin de ne pas brûler le feuillage des plantes.

Grâce à ces astuces, vous allez protéger vos plantes du potager cultivées en mai des parasites nuisibles qui les ravagent, mais également des maladies cryptogamiques qui affectent leur bonne croissance, sans utiliser de produits chimiques.

Envoi
User Review
3.5 (4 votes)

Laissez un commentaire