ASTUCES ET CONSEILS

L’Astuce d’un Fleuriste Pour Savoir Si Vos Plantes Ont Besoin d’Eau (Ou Pas).

Annonce
L’Astuce d’un Fleuriste Pour Savoir Si Vos Plantes Ont Besoin d’Eau (Ou Pas).

Comment savoir si vos plantes ont besoin d’être arrosées ? Je vous propose de voir ensemble les indices pour savoir si une plante a besoin d’eau ou pas.

Car ce n’est pas si simple que ça… Et c’est peut-être encore plus difficile en hiver qu’en été. Un coup, on les arrose trop, un coup pas assez… Résultat, les plantes ne sont pas toujours en forme.

Heureusement, ma fleuriste m’a donné quelques astuces simples pour savoir si les plantes vertes ont besoin d’eau. Depuis que je suis ses conseils à lettre, mes plantes se portent à merveille.

Annonce

Voici 7 trucs efficaces pour savoir quand arroser les plantes d’intérieur. Regardez :

1. Enfoncez votre doigt dans la terre

Source : comment-economiser.fr

C’est une des meilleures façons pour savoir si votre plante a besoin d’eau ou pas. Et ça tombe bien, car c’est aussi une des plus faciles. C’est quoi cette technique, me demanderez-vous ?

Enfoncez votre doigt dans la terre pour tester le niveau d’humidité de la terre. Tout simplement. Vous allez rapidement vous rendre compte si la terre est sèche ou non.

Attention, comme on l’a vu, le sol peut être sec en surface et humide en dessous. C’est pourquoi il est important de bien enfoncer son doigt d’au moins 3 à 4 cm dans la terre.

Si la terre est complètement sèche, sur 4 cm, il est sans doute temps d’arroser votre plante. Cette astuce est très efficace pour les petites plantes en pot. Mais faites quand même attention de ne pas abîmer les racines quand vous utilisez cette technique.

Maintenant, voyons comment faire si vous avez une plante dans un grand pot. La technique du doigt risque de ne pas être très efficace, vu la profondeur du pot.

2. Soulevez le pot pour savoir s’il est lourd

Source : comment-economiser.fr

Eh oui, ça peut paraître bizarre… Mais en soulevant les pots, vous pouvez estimer leur poids et savoir s’il faut les arroser ou non. S’ils sont lourds, c’est que la terre est encore pleine d’eau.

Car l’eau contenue dans le pot ajoute du poids. S’ils sont légers, c’est que la terre est sèche. Il faut alors penser à les arroser.

C’est une méthode rapide et efficace, surtout si vous avez beaucoup de pots chez vous. Pour les pots plus grands, contentez-vous de les incliner un peu pour évaluer leur poids.

Cette technique s’améliore au fur et à mesure que vous l’utilisez. Un conseil pour que vous deveniez un expert ? Une fois l’arrosage terminé, soulevez le pot pour avoir une idée de son poids le plus lourd.

Il est ainsi plus facile de comparer son poids après quelques jours. S’il vous semble beaucoup plus léger, il y a de fortes chances qu’il ait besoin d’être arrosé !

3. Regardez vos plantes au moins une fois par jour

Source : comment-economiser.fr

Chaque plante a des besoins en eau particuliers. Alors le meilleur conseil qu’on puisse donner, c’est de leur accorder une attention particulière.

Tous les deux jours, observez-les attentivement. Cette petite routine vous permet de noter les changements qui ont lieu.

Quels signes doivent vous alarmer ? – les feuilles sont molles et tombantes – les feuilles jaunissent ou brunissent – les feuilles s’assèchent – les fleurs se flétrissent – les tiges s’affaissent Tous ces changements sont des indices qui mènent à une conclusion : vos plantes ont soif !

Si vous constatez ces changements, vous pouvez agir rapidement en leur donnant de l’eau.

4. Utilisez ce guide pour savoir quand arroser vos plantes

Source : comment-economiser.fr

Chaque plante a des besoins spécifiques. Certaines nécessitent d’être arrosées toutes les semaines, d’autres toutes les deux semaines.

Certaines espèces ont besoin d’un sol humide, d’autres au contraire préfèrent un sol sec.

Heureusement, il existe un guide gratuit et simple pour savoir à quelle fréquence il faut arroser ses plantes. Ficus, aloe vera, orchidée… Vous saurez tout sur la fréquence d’arrosage.

C’est un excellent moyen de mettre en place une routine d’arrosage. Sachez qu’en automne et en hiver, on peut réduire la fréquence d’arrosage de la plupart des plantes.

En effet, c’est la période de dormance des plantes. C’est-à-dire que le cycle de vie des plantes ralentit. Elles ont alors moins de besoins nutritifs.

5. Regardez la couleur de la terre

Source : comment-economiser.fr

Parfois, il suffit de jeter un coup d’oeil sur la terre de vos plantes pour savoir s’il faut les arroser. Vous pouvez rapidement voir si le sol est sec ou humide. Savez-vous qu’un sol humide est plus foncé qu’un sol sec ? Concrètement si la terre de vos plantes est marron clair, cela veut dire qu’elle est sèche. C’est un bon indice pour savoir si votre plante a besoin d’eau.

Cette technique est bien adaptée pour les plantes qui doivent être dans un sol humide permanent, comme les fougères. Par contre, elle est moins utile pour les plantes tolérantes à la sécheresse comme les cactus, les plantes grasses, les succulentes et les ficus.

Si vous arrosez ces plantes alors que le fond du pot est encore humide, vous risquez un arrosage excessif. La question c’est de savoir si la terre est sèche en profondeur.

Vous vous demandez comment faire ? Alors là, il faut se salir les mains ! Eh oui, il faut tester la sécheresse du sol avec votre doigt !

6. Utilisez un bâton pour voir si la terre est sèche

Source : comment-economiser.fr

Dans ce cas, sachez que vous pouvez utiliser un bâton pour tester la sécheresse du sol. Vous pouvez prendre un simple bâton, une brochette, un bâton de glace ou une baguette chinoise.

C’est d’ailleurs une bonne façon de les recycler après leur utilisation ! Mais dans tous les cas, le bâton ne doit pas être taché ou traité.

Vous devez insérer le bâton à plusieurs centimètres dans le pot, en prenant soin d’éviter les racines. Bien sûr, la profondeur à laquelle vous enfoncez le bâton dépend de la taille du pot.

Pour savoir à quelle profondeur vous avez inséré le bâton, faites une marque au stylo sur le bâton au niveau de la terre.

Laissez le bâton dans le sol pendant 1 à 2 min, le temps que l’humidité imprègne le bâton. Ensuite, retirez-le le bâton, puis lisez le résultat.

Voici comment faire : Recherchez une marque humide ou mouillée sur le bâton. Cela indique que le sol est humide à partir de ce point.

L’aspect de la marque humide vous permet de savoir si votre plante a besoin d’eau. Si la marque est nette, cela signifie qu’il n’est pas nécessaire d’arroser.

Dans ce cas, refaites le test d’humidité quelques jours plus tard. Si la marque est légère, il est peut-être temps d’arroser votre plante.

7. Utilisez un capteur d’humidité

Source : comment-economiser.fr

Tous ces trucs de grand-mère sont efficaces et simples à utiliser. Mais vous pouvez aussi faire appel à la technologie en utilisant un capteur d’humidité.

Ces petits hygromètres ne coûtent pas cher. Et ils permettent de déterminer avec précision l’humidité du sol.

Pour cela, il suffit de planter le testeur d’humidité dans la terre du pot.

Et l’appareil teste l’humidité de la terre et vous indique s’il est temps d’arroser.

Source : comment-economiser.fr

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laissez un commentaire