ASTUCES ET CONSEILS

13 astuces pour pousser des tomates en quantité illimité

Annonce
13 astuces pour pousser des tomates en quantité illimité

Si vous avez la chance d’avoir un potager ou un peu d’espace libre pour faire pousser de belles choses, il y a fort à parier que les tomates seront parmi les pousses les plus prisées et choyées par toute la famille.

En effet, rares sont ceux qui boudent cet aliment frais que l’on peut utiliser de tant de manières, aussi bien cru que cuit. Mais pour pouvoir varier les plaisirs, le jardinier doit commencer par réussir à faire pousser les tomates dans de bonnes conditions. Si vous souhaitez cultiver de grosses tomates bien savoureuses et en plus grand nombre, prenez connaissance de ces quelques astuces qui feront la différence et vous donneront quelques clés pour en réussir la culture.

Annonce

Pour une meilleure pousse des semis et des tomates qui s’épanouissent bien en pleine terre ou en pot, (re)découvrez nos idées d’engrais pour tomates les plus efficaces, économiques et naturels. Les graines des différentes variétés de tomates adorent ces petits ajouts au terreau.

1) Pour que les racines soient plus robustes, plantez les pieds de tomates profondément.

En étant plus dans le sol, la tige créera plus de racines qui pourront à leur tour puiser toute l’eau dont les tomates ont besoin pour pousser. Mieux ancrés dans le sol, les pieds seront aussi plus solides face aux intempéries qui pourraient s’abattre sur eux.

2) Coupez les feuilles du bas.

Crédits : Planterdestomates

Crédits : Planterdestomates

La croissance se fait plutôt sur le haut des pieds de tomates où le soleil tape plus, favorisant ainsi la photosynthèse.

Une fois que le plant fait 60 cm, n’hésitez pas à passer un coup de sécateur sur sa moitié inférieure pour retirer les feuilles.

Certaines maladies partent du sol et se propagent par les feuilles, en les coupant, vos plants seront également préservés.

3) Retirez les gourmands.

Crédits : Planterdestomates

Crédits : Planterdestomates

C’est le nom particulier donné à ces minuscules tiges qui apparaissent entre la tige centrale et la tige principale et qu’il convient de pincer pour les retirer.

Ne produisant pas de fruits, ils sont inutiles et privent un peu vos tomates de lumière. Cela n’est pas obligatoire, mais ce sont les petits détails qui permettent d’obtenir des fruits goûteux ! Faites cela sur des pieds de 80 cm minimum et faites-en des boutures pour produire plus de tomates.

4) Optez pour le paillage pour la culture de tomates

Cela permet de protéger le sol, de garder l’humidité, de réchauffer le sol et de protéger vos plants de certaines maladies, ces derniers étant moins en contact direct avec le sol. Le système racinaire n’en sera que plus sain.

5) Le cuivre gardera certains nuisibles à distance.

Les limaces et les escargots sont une menace pour vos tomates. Pour ne pas avoir de problème, ayez recours à des bandes de cuivre ou des tuyaux pour éviter les invasions. Cela vaut toujours mieux que les produits chimiques et c’est efficace !

6) Utilisez un tuteur pour vos tomates.

Les tuteurer les empêchera de tomber ou de basculer en les soutenant et en les protégeant des effets néfastes du vent. Bien à la verticale, la tige sera moins éprouvée et assurera mieux son rôle en faisant monter la sève et les nutriments efficacement.

7) Prévoyez de l’espace

Il faut qu’il y ait entre 60 et 90 cm entre chaque plante. Trop rapprochés, vos plants auront moins de soleil, surtout dans la partie inférieure et la photosynthèse ne sera pas aussi bonne.

Pour avoir de gros fruits pour faire des tomates farcies comme pour les tomates cerises, pensez-y !

8) Pour éviter que les tomates ne craquellent, arrosez vos plantations suffisamment.

Crédits : Tomatoheadquarters

Crédits : Tomatoheadquarters

                                                                                                                        

Si elles craquent, c’est qu’elles manquent d’eau.

9) Contre le jaunissement des feuilles et pour des plants en bonne santé, vous pouvez avoir recours au sel d’Epsom.

C’est une astuce bien connue des jardiniers qui ne jurent que par ça pour obtenir une bonne croissance, des tiges robustes, avoir une saison de croissance plus longue et contre le jaunissement.

Vous pouvez en mettre dans le sol au moment de planter en utilisant un instrument pour gratter le sol. Une cuillère à soupe suffira dans votre trou.

Vous pouvez en mettre une cuillère à café pour trois litres d’eau pour faire votre arrosage toutes les deux à trois semaines. Cela leur apportera du magnésium et du sulfate.

10) Soignez l’arrosage pour faire pousser et récolter de belles tomates charnues

On n’arrose pas des tomates n’importe comment ! Faites l’arrosage en partant du bas pour éviter que les éclaboussures ne propagent des maladies.

Privilégiez un arrosage plus lent, il ne faut pas que les tomates reçoivent des trombes d’eau ruisselante en un coup. En y allant plus lentement et doucement pour que la pénétration soit profonde, l’eau pourra ainsi bien pénétrer le sol et atteindre toutes les racines.

Le sol restera plus humide comme cela et la plante risquera moins de se dessécher. Vérifiez ensuite l’arrosage en creusant. Il faut 15 cm de terre humide minimum (si c’est plus, c’est parfait). Si le sol manque d’humidité, continuez. Après une semaine, vous saurez à peu près à quelle fréquence et quelle quantité d’eau est nécessaire.

11) Accompagnez vos plants de quelques plants de soucis ou d’œillets d’Inde.

Ce n’est pas qu’une question de couleur ! Cela permet les nématodes d’attaquer les tomates et donc de déformer les tiges, les racines et les fruits.

C’est souvent à cause d’eux que les nutriments circulent mal ou que certaines maladies sont véhiculées. Mettez-les non loin de la base de vos plants de tomates pour que leur odeur et leur feuillage repoussent ces indésirables.

12) Testez l’ail pour améliorer le goût de vos tomates.

Crédits : Comment-économiser

Crédits : Comment-économiser

Plantez des bulbes d’ail près de vos plants de tomates. Leur goût sera meilleur et cela réduira le nombre de champignons parasites. Si cela ne vous tente pas, vous pouvez utiliser l’ail autrement : écrasez quelques gousses d’ail et ajoutez-les à 3 litres d’eau qui serviront à arroser le sol.

13) Déménagez-les quelques fois.

Crédits : Lahuertinadetoni

Crédits : Lahuertinadetoni

Ne plantez pas vos tomates au même endroit 3 années de suite (trois ans dans la même zone, c’est le grand maximum).

Si l’espace dans votre potager vous le permet, au bout de deux ans, changez-les d’emplacement. À force, le sol risque de devenir moins fertile et vos plants produiront moins de tomates.

Envoi
User Review
3.71 (31 votes)

Laissez un commentaire